Trans Mecs & Mecs

T-BoyMag - le Bogoss de Décembre, FrancK, en couple avec un autre trans (Stan)

samedi 24 décembre 2005

Interview du Bogoss du mois...Le tête à tête avec FrancK alias FuckX.

FrancK a 27ans, il vit en Allemagne en couple avec un autre FtM (Stan transmonde Novembre T BoY MaG).

Comment décrivez-vous votre identité, Où en êtes vous dans votre parcours actuellement ?
Je suis opéré depuis 4ans, et je n’ai pas souhaité changer mon identité (niveau papier). Je suis quand même un garçon, mais je suis également bien entre deux genres. J’ai été en protocole (française). Je ne regrette pas ce choix, j’ai quitté mon pays d’origine, la Chine, pour faire mes études en France, et j’ai pu faire mon parcours. Maintenant je vis en Allemagne avec mon compagnon FtM aussi.

Votre entourage est-il au courant, si oui comment réagit-il ? Si non,pensez vous necessaire de l’informer ?
Pour ma famille, j’ai fait ca avec le temps. Pendant deux ans j’ai envoyé des lettres en Chine, en expliquant petit à petit qui j’étais réellement, mon changement etc... J’ai commencé par dire que je voulais qu’on m’appelle Franck, c’est plutôt bien passé. J’ai une famille très ouverte. Les amis en Allemagne ne connaissent pas mon passé. Nous sommes tout simplement vu comme un couple homo et je ne tiens pas à être vu autrement.

"Les rencontres sont assez simples par le net"

Aimez-vous votre corps maintenant ?
J’arrive à le regarder, donc oui. J’aime montrer mon torse, y passer la main sans sentir des bosses. J’ai des muscles alors que je fais pas de sport... Il est loin le temps où je pouvais me laver en fermant les yeux ! Je peux passer et repasser devant un miroir sans problème.

Prenez vous soin de vous, de votre corps ?
Ca va peut être faire cliché "gay" mais oui beaucoup. J’adore prendre soin de moi, je m’épile, question d’esthétique personelle, les crèmes, les uv, le coiffeur, les fringues... Je cherche pas à être le mec super viril, poil, tatouages etc... ! Je suis bien comme ca,c’est pas pour autant qu’on me respecte pas, je suis pas effeminé.

Donc pour vous être un homme ne rime pas forcément avec "virilité ?
C’est clair. Tout ca ne veut rien dire pour moi. On peut avoir les cheveux longs, des boucles d’oreilles, du maquillage, des talons, des petites culottes, ou je ne sais quoi encore... et se sentir homme. Quand j’étais ado je savais que j’étais un garçon, mais j’adorais maquiller mes yeux, un coup de crayon khôl, c’était mon genre...

Connaissez-vous d’autres Trans ? Faites vous des rencontres, est ce facile ?
Je connais quelques Trans FtM et MtF en Suisse et en France. On se voit souvent, c’est un moyen de partager nos expériences, nos vies... Les rencontres sont assez simples par le net, il y a des forums où on rencontres certaines personnes très intéressantes.

"Il est loin le temps où je pouvais me laver en fermant les yeux !"

Est-il difficile d’assumer d’être Trans et Gay ?
Au début un peu pour ma part. Plus d’être gay finalement. Quand t’es Trans FtM, les gens font pas forcément attention à toi, tu passes "mec" est c’est tout. Mais deux mecs ensembles là y’a toujours quelqu’un pour te regarder, te juger, t’insulter... on fait attention ici (en Allemagne) on se préserve, on crit pas sur les toits "Eh regardez on est deux trans pd !". Après on a notre groupe d’amis, homo pour la plupart, et on fréquente pas non plus "n’importe" quel endroit. On sort la nuit, milieu gay.

Vos avez été en protocole, pourquoi ce choix ? Pourquoi en France ?
J’avais envie de faire mes études la bas. Et je connaissais une personne MtF qui était passé par là. C’est la seule personne trans que j’avais rencontré. Et puis c’était aussi une question d’argent... avoir une aide à 100%. Je suis très heureux de ma mammectomie, j’ai eu ce que je voulais.

"On ne parle pas d’une nana qui s’ajoute une paire de nichon ou d’un mec qui va se rallonger le pénis ! Mais nous on doit prouver qu’on est pas fou au quotidien... "

Pensez vous qu’il y a une réelle connaissance de l’existance des Ftm ?
Maintenant ca commence à venir je pense. Quand j’ai su que j’étais trans y’a dix ans de ca c’était pas pareil. J’avais pas le net, pas d’infos, je connaissais pas de Trans. Je savais pas par où commencer ni ce qu’il fallait faire tout court. Aujourd’hui tu tappes "asso trans" ou "ftm" sur un moteur de recherche et t’as plus qu’à choisir... Mais après pour la reconnaissance vis à vis des "non trans" elle est pas assez "montré". Ou du moins quand on parle de nous, télé ou radio c’est jamais réellement bien démontré. Ca serait bien aussi de pouvoir trouver plus de biographies de trans FtM.

Quel est votre quotidien, le regard des autres vis à vis de vous ?
Je voyage beaucoup, je suis journaliste dans la même boîte que mon compagnon. Seul mon patron sait que je suis trans, que j’ai des papiers d’identité "F". Mais j’ai changé mon prénom, je suis Franck. Sur ma carte de journaliste mon sexe n’est pas indiqué, je ne me sers que d’elle, toujours. Sauf quand j’ai besoin du passeport, je dois toujours me justifier. Mais ca passe au dessus, j’ai une vie heureuse, je vais pas me prendre la tête pour un contrôle de papier, pour une tête que je ne croiserai plus dans ma vie. La personne en face voit un mec devant lui, dans ses mains il a un "F"... finalement je préfére rire de son ignorance, et pourquoi pas lui expliquer et lui apprendre quelque chose qu’il ne connait pas.

Comment voyez vous votre avenir ?
Pareil qu’aujourd’hui. Mais plus en Allemagne, peut être au Canada. Toujours avec l’homme que j’aime, une maison, nos potes qui viennent de partout, un deuxième chien... Je me projette pas trop non plus, après on peut être déçu...

Qu’attendez vous de T BoY MaG, quelle visibilité vous apporte-il ?
Une visibilité intelligente, c’est ce qu’il fallait. Partager nos expériences, nos parcours, montrer qu’on peut vivre comme tout le monde. Qu’on soit hétéro ou homo en tant que Trans. On peut avoir un boulot qu’on aime, une femme, un homme, des gosses, un toit, une famille qui accepte ou pas, des coups de coeur des coups de gueule. Tu vois ca c’est la vie de n’importe qui. On ne parle pas d’une nana qui s’ajoute une paire de nichon ou d’un mec qui va se rallonger le pénis ! Mais nous on doit prouver qu’on est pas fou au quotidien...

Enfin, si vous avez un mot, une chose à faire passer aux autres trans ou proches, que voudriez vous leur dire ?
Aux trans, parler tout simplement. Pas garder une souffrance car à force c’est tomber dans la depression. Et aux non trans, de les écouter, pas forcément de comprendre, mais d’accepter, de se renseigner. Et puis qu’il regarde un peu leur propre vie avant de juger.

T-Boy Mag était un magazine mensuel sur internet qui avait été créé par un jeune homme trans gay, Tommy "BBKing".

Composé d’info et d’interviews de garçons trans/FTMs de diverses origines et de leur partenaires féminins ou masculins, il a été publié de fin 2005 à début 2006.

Vous pouvez consulter une partie des textes du magazine à cette adresse : http://archivestboymag.canalblog.com/

Voir en ligne : Article archivé

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 271 / 98890

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Articles et journaux  Suivre la vie du site Zines   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License