Trans Mecs & Mecs

Trad - A first timer’s guide to playing with trans guys - 2009

vendredi 4 octobre 2013

S’amuser pour la première fois avec un mec trans, le guide.
Par Niko Howell. Eros : The center for saxe sex

Alors, pourquoi un tel guide ?
A San Francisco, comme à beaucoup d’autres endroits dans le monde, de plus en plus de mecs trans sortent du placard et se déclarent gay. Comme les mecs trans sont à présent une part beaucoup plus importante de la communauté des hommes gay, on a pensé qu’il était temps d’esquisser une sorte de plan. On a créé ce guide dans le contexte d’un safer-sex club gay qui est trans-inclusif dans son personnel, sa charte et son environnement. Dans le but de rendre ce guide précis et complet, il a été créé par des personnes transmasculines et a été relu par des gens qui font partie de la communauté gay,à la fois trans et non-trans.

Diversité
Il y a plein de manières différentes d’être une personne transmasculine. On est incroyablement variés. On est fem, butch, tapette, masculin, hétéro et queer. On baise tous d’une manière différente ; certains d’entre nous sont actifs, d’autres passifs ou versatiles. Il est important de noter que vous ne pouvez pas toujours différencier une personne transmasculine d’un homme non-trans juste en les regardant. Ne supposez pas que quelqu’un est trans ou non, non-trans ou non. Coucher avec un mec trans, c’est différent, mais seulement parce que tout le monde est différent. Cela demande quand même de parler de sexe et de ses limites. Nous espérons ici vous donner quelques notions au sujet de quelques-uns des préoccupations de la communauté transmasculine. Gardez en tête SVP que parce que nous sommes tous différents, ainsi sont nos préoccupations. Dans le doute, posez des questions, mais faites le de manière respectueuse.

Termes fréquents
Nous formons tous ensemble une grande communauté queer (qu’on l’aime ou pas, qu’on le veuille ou non).
En tant qu’hommes queer sexe-positif, il est important de se respecter et de se soutenir les uns les autres. On n’a pas envie de vous ensevelir sous des termes mais on veut tout de même en mentionner quelques-uns. Ces mots ne sont pas universels.
Notre but est de vous donner un bon point de départ pour négocier la draguer avec des gens transmasculins.
Il n’est pas question d’avoir tort ou raison ici.
La seule manière de savoir quel terme est celui qu’il préfère est de poser la question à votre partenaire. Il y a beaucoup de mecs trans dans la nature et on est beaucoup à utiliser des termes différents pour se définir. Donc oui, vous pourriez être obligé de faire l’effort d’apprendre un mot ou deux en plus, mais ça va peut-être vous amener dans un super plan cul.
Dans ce guide nous allons utiliser deux termes principaux : transmasculin et hommes non-trans.
Transmasculin : une personne née ou assignée au sexe féminin à la naissance qui considère que c’est une description incomplète ou inexacte de ce qu’il est. Des mots fréquents avec lesquels les personnes transmasculines peuvent s’identifier sont : transgenre, transsexuel, FTM (female-to-male), M2M (male-to-male), transpédé, genderqueer, homme trans, boi, trans, homme, transboy.
Ce n’est pas une liste exhaustive. Il y a beaucoup d’autres termes que vous pourriez entendre.
Homme non-trans : une personne née ou assignée au sexe masculin à la naissance qui considère que c’est une description complète ou exacte de ce qu’il est.

Sexe vs Genre
Le sexe est biologique et se base sur les organes génitaux. Le genre est la manière dont une personne se présente (masculine, féminine, ou autrement). Le genre est une construction sociale, notre société a créé des normes sur la manière dont les hommes et les femmes doivent ou ne doivent pas être ou se comporter. Pour beaucoup de monde, en particulier les personnes trans, le sexe et le genre ne sont pas en adéquation avec la manière dont la société a décidé qu’ils devraient être.

En parler
Il est important d’être respectueux et courtois quand quelqu’un vous dévoile son statut trans. Quelques trucs à se souvenir :
-* Ce n’est jamais facile de sortir du placard.

  • C’est ok de ne pas être intéressé.
  • C’est ok de vouloir prendre le temps d’y réfléchir un peu.
  • Ce n’est pas ok d’attaquer ou de rabaisser quelqu’un.
  • C’est ok d’être curieux, ayez juste conscience de votre manière de vous comporter.

Tout tourne autour du respect. Faites attention SVP à vos suppositions. Nous avons peut être tous notre avis sur les gens transmasculins, mais essayez de ne pas faire de suppositions sur les identités des gens, leur statut hormonal, leur statut chirurgical. Un homme trans n’en est pas moins un homme.
Nous allons tous dans un sexe-club pour les même raisons ; d’une certaine manière ou d’une autre pour du sexe. S’amuser avec des hommes trans n’est pas différent, ou pareil, que s’amuser avec des mecs non-trans et ça ne vous rend pas moins gay ou homme. Bien sûr, nous sommes équipés différemment. Nous pouvons, ou non, avoir une approche différente de la sexualité, mais communiquer reste la première étape de tout jeu sain, et crucial.
Quel que soit le genre et le sexe, du sexe safe et agréable, tient avant tout à une bonne communication. Par le dialogue, nous somme en mesure de prendre soin de nos partenaires et de nous-même.

Langage
Le langage est une chose complexe, en particulier quand il s’agit des personnes qui brouillent les lignes du genre. C’est important d’avoir conscience des pronoms que vous utilisez quand vous parlez de personnes transmasculines. Le plus sur est de poser la question, mais vous ne prendrez probablement pas trop de risque en utilisant les pronoms masculins (il/lui). Si vous vous trompez, ok, mais admettez le et ne vous trompez pas la fois prochaine. Il y a aussi des considérations de langage concernant le corps et des parties du corps. Beaucoup d’entre nous ont des noms différents pour ce qui se trouve sous nos vêtements, par rapport à ce qu’une planche d’anatomie pourrait indiquer. Repenser ses idées sur le genre et les corps est une première étape importante pour créer de nouveau mots pour les parties du corps. Souvenez-vous, le cerveau est l’organe sexuel le plus important. Utilisez-le. Il reste tout de même important de demander ce que votre partenaire préfère plutôt de le supposer.
Il est important aussi de faire attention aux questions qu’on pose aux gens transmasculins. Avant de poser une question, envisagez si oui ou non ça a un rapport avec coucher avec cette personne. Si c’est non, mettez la question de côté pour une date ultérieure, quand vous aurez créé plus de liens avec la personne.
Ça casse vraiment l’ambiance d’avoir quelqu’un qui remet en question toute votre identité avant de faire du sexe et ça peut être blessant.

Limites physiques
Les corps transmasculins sont très variés.
Certains d’entre nous choisissent de prendre des hormones, d’autres non. Certains choisissent de faire des opérations, d’autres non.
Certains veulent prendre des hormones, ou se faire opérer, et ne peuvent pas à cause de circonstances personnelles et/ou d’un accès au système de soin inadéquat. Quel que soit le statut hormonal ou chirurgical de quelqu’un, ils méritent d’être traités comme le genre qu’ils ont choisi.
Les hormones et les opérations ne font pas l’homme trans.
On ne devrait pas supposer que, juste parce que quelqu’un s’identifie comme trans, ils ont eu, ou même veulent, prendre de la testostérone ou se faire opérer. C’est la diversité qui fait tourner le monde, et pour les gens transmasculins, ce n’est pas différent.
Beaucoup de gens transmasculins ont des limites concernant là où ils aiment, et n’aiment pas, être touché. Encore une fois, tous n’en ont pas, et nous n’avons pas tous les mêmes limites mais des limites fréquentes sont la poitrine et le trou du devant.
Certains mecs peuvent aimer se faire baiser par leur trou frontal, alors que pour d’autres ça peut être une ligne blanche à ne pas dépasser. Certains aiment se faire enculer. Les gens transmasculins sont aussi divers sexuellement que les hommes gay non-trans. Certains veulent juste vous sucer, ou se faire sucer. Certains veulent juste se faire branler. Une bite trans est juste de plus petite taille mais elle apprécie les mêmes genres de caresses.
La poitrine est un autre endroit à faire attention, en particulier pour les personnes qui n’ont pas eu, ou ne désirent pas, d’opérations du torse. Certains peuvent aimer qu’on leur touche la poitrine, d’autres non. De plus, il est important de reconnaitre que toutes les personnes trans n’ont pas de dysphorie corporelle (mécontentement avec son sexe biologique ou le rôle de genre habituel, avec le désir pour le corps et le rôle du sexe opposé). Tout le monde devrait pouvoir suivre le chemin qui leur convient. Tous nos corps trans sont sexy. Morale de l’histoire, demandez ce qui nous plait !
Quand il en vient à être actif ou passif, ne faites pas de suppositions. Beaucoup d’entre nous aiment harnacher une belle queue épaisse et baiser un petit cul serré (ce qui est formidable avec les bites en silicone est qu’elles ne débandent jamais et qu’elles peuvent être de toutes les tailles), d’autres veulent se mettre à quatre pattes et se faire prendre, et certains ne veulent pas du tout de sexe pénétratif. La sexualité prend des formes très variées. C’est important de parler de sexe à moindre risque quand on parle de sexe. Les gens transmasculins ont des équipements différents à garder safe et nos préoccupations peuvent être différentes. Discutez avec vos partenaires de jeu au sujet de quelles sont leurs limites et leur santé sexuelle.

Merci d’avoir lu !
Nous espérons que ce guide a été en mesure de vous fournir des éléments de langage et de réflexion sur comment aborder d’une manière respectueuse et vraie les gens transmasculins. En cas de doute, bien communiquer vous mènera loin.
On vous souhaite bonne chance et plein de bonnes baises.

Quelques ressources
www.ftmi.org
www.tgcrossroads.org
www.queertransmen.org
www.trannywoodpictures.com
(le guide de safe sex pour hommes trans se trouve là)
www.msu.edu/user/copela21/soffa.html


titre documents joints

PDF du guide "A first timer’s guide to playing with trans guys"

4 octobre 2013
info document : PDF
9.8 Mo

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 556 / 98890

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Articles et journaux  Suivre la vie du site Brochures drague et prévention   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License